Les relations difficiles et la solitude constituent deux facteurs de risque majeurs dans l’enseignement.

Pouvoir exprimer ses pensées, ses sentiments, ses besoins, ses désirs,
savoir collaborer avec d’autres personnes et recevoir d’elles des quittances
et des signes de reconnaissance.

Voilà le meilleur moyen d’éviter l’accumulation de tensions affectives stressantes
et de se ressourcer personnellement !

S’affirmer

– Exprimer son ressenti, avoir le courage d’expliciter ses besoins

– Demander clairement ce que l’on attend des personnes avec qui on travaille

– Se centrer sur le positif et souligner ce que l’on a apprécié

Apprendre à dire non

– Etre ferme quand il le faut pour réduire les stress non voulus dans sa vie

– Refuser les demandes et exigences supplémentaires qui requièrent temps et énergie

Trouver la bonne distance

– Eviter la surprotection, ne pas se charger des problèmes et responsabilités d’autrui

– Clarifier son rôle et ce qu’on est prêt à donner

Eviter de s’isoler

– Valoriser l’intimité avec les êtres chers (cela ouvre les perspectives et fait fuir agitation et dépression)

– Se rendre disponible pour les relations avec ses amis

– S’entraider (préparation de cours, partage d’idées pédagogiques, etc.)

– Faire l’inventaire des collègues et amis sur lesquels on peut compter

.